Bergues... ville du nord connue depuis ce fameux film que certains adorent, que d'autres aiment moins.. mais ce petit bourg a bien d'autres attraits que d'avoir été , un moment, le théâtre d'un tournage célèbre..

Le nom de Bergues provient de la colline voisine : " le Groenberg ou mont vert"
Le Groenberg va être évangélisé par Winoc, moine breton de l'abbaye Saint Bertin de StOmer d'ou le nom que prendra la ville : Bergues Saint Winoc, soit " la colline de Saint Winoc" sur laquelle va s'élever une abbaye bénédictine au début du XI ème siècle.
Très tôt, les habitants vont devoir se fortifier pour lutter contre les invasions normandes.
Chef-lieu de châtellenie depuis 1240, dotée d'un beffroi dès 1112 et de fortifications renforcées, la ville de commerce et de textile va devenir indépendante. Tour à tour aux mains  des Français, flamande, bourguignonne, autrichienne ou espagnole , la ville fut définitivement rattaché à la France par le traité d'Aix-la-Chapelle en 1668 .Vauban fut chargé de la ceinturer d'eaux, de bastions et de portes. La Révolution détruisit l'abbaye Saint-Winoc et les sept couvents de la ville. La Seconde Guerre mondiale endommagea fortement la ville, d'abord au cours de la bataille de Dunkerque en 1940, puis au cours du repli des Allemands qui firent sauter le beffroi ( l'un des plus beaux de France ) en 1944.
Lamartine fut député de Bergues de 1833 à 1837.

Le Beffroi  Le second beffroi commencé à la fin du 14 e s., suite à la destruction du premier bâtiment par les troupes françaises en 1383, puis restauré au 16 ème, fut dynamité par les Allemands lors de la débâcle de 1944.Ce beffroi typiquement flamand fut reconstruit en 1961 par Paul Gelis. Le carillon compte 50 cloches et au sommet domine le Lion des Flandres.

 

Voici des images du Beffroi.. et d'une petite place très fleurie aux jolies maisons restaurées avec goût... où trône un monument assez original.... voyez vous-mêmes!..

 

sf

 

sf